Championnats N2 en bassin de 50m

( niveau national 2 )

Du 18 au 20 Mars 2016 à Saint Raphaël

Les Championnats de France de natation 2016 à Saint Raphaël

Mondiaux Rome - La natation fait sa révolution Eurosport - lun, 03 août 12:48:00 2009 Buzzer ! Les combinaisons en polyuréthane auront gâché les Mondiaux de Rome. Si 43 records du monde ont été battus, l'avenir ne s'annonce pas si simple pour la natation mondiale qui aura bien du mal à remettre dans l'ordre dans sa boutique. SWIMMING Michael Phelps - 0 Plus d'infos * Les Bleus à leur place Rome, c'est déjà du passé ! Malgré le beau soleil, l'ambiance glamour de la cité italienne, la natation va pouvoir tourner une page de son histoire sans en éprouver le moindre regret. La décision de la Fédération internationale (Fina) de noyer les combinaisons à partir du 1er janvier prochain a certes été très tardive mais elle promet des lendemains un peu plus calmes dans les bassins. Adieu polyuréthane ! Posé sur les combinaisons en plaques comme en 2008 ou en composant exclusif comme cette année, ce matériau a provoqué beaucoup de remous. Pour comprendre l'avantage du polyuréthane, il faut par exemple imaginer la fédération d'athlétisme qui autoriserait les sprinteurs à disputer le 100 m en pente ou avec départ lancé. Et par voie de conséquence, les records du monde dont 31 des 40 ont été battus à Rome, - ainsi que 32 records d'Europe -, risquent d'être figés dans le marbre pour un bout de temps. Mais à partir du 1er janvier, tous en slip ! Enfin presque... Après moult tergiversations, consultations d'experts et annonces, la Fina a décidé le retour du tout tissu et donc l'interdiction des combinaisons tout polyuréthane. Mais plus encore, elle a choisi de revêtir les nageurs d'un simple cuissard et les femmes d'un vêtement à bretelles, qui ne doit pas couvrir le cou et les épaules et s'arrêter au-dessus du genou. Cette marche en arrière fait remonter la technologie au siècle dernier puisque c'est en 1999 que les nageurs avaient été autorisés à porter des combinaisons. Vers une plus grande équité Evidemment, cette annonce ne fait pas le bonheur des équipementiers, qui s'offraient une belle vitrine avec cette guerre technologie. Mais autour des bassins, c'est plutôt le soulagement. Le Serbe Milorad Cavic, dauphin de l'Américain Michael Phelps sur 100 m papillon, faisait part de son rêve de voir la finale se disputer en maillot. Phelps, justement, s'épargnera ainsi une grosse colère comme mi-juillet aux sélections américaines, énervé par le sentiment - juste selon beaucoup - que le polyuréthane nivelle par le bas, en compensant par une flottabilité accrue un moindre travail individuel. Mais si les records sont conservés en l'état - et la Fina ne songe a priori pas à revenir sur ceux-ci -, il va peut être falloir réfléchir à une modification du format des compétitions hors grands championnats. Car quel intérêt auront les réunions si les chronos restent loin des records ? Des compétitions avec un format de duels avec élimination directe pourraient attirer le public. L'étape du Mare Nostrum à Monaco l'essaie depuis quelques saisons. Autre souci pour les années à venir: l'établissement des critères de sélection. Tous les ans, la Fina et les fédérations nationales fixent des minimas pour les rendez-vous internationaux en se basant sur les performances des années précédentes. L'année prochaine, les nageurs repartiront presque à zéro. Cela va être un casse-tête a reconnu Lionel Horter, le directeur des équipes de France dimanche. 2010 inaugurera une nouvelle ère dans la natation, avait conclu Cornel Marculescu, le directeur exécutif de la Fina lors de l'annonce du retour au tout tissu. Il était temps ! Mondiaux Rome - Les Bleus à leur place Eurosport - dim, 02 août 21:29:00 2009 Buzzer ! Le relais 4x100m 4 nages n'aura pas apporté de septième médaille au clan français. Malgré un nouveau record de France, les Bleus finissent 5e. La France finit avec six médailles mais pas de médaille d'or dans des Mondiaux où 43 records du monde ont été battus. SWIMMING 2009 ROME ALAIN BERNARD - 0 Plus d'infos * Phelps : Tellement bon! Rome a tiré le rideau sur ses championnats du monde. Des championnats de toutes les folies, de tous les délires aussi mais surtout de toutes les polémiques par la faute d'une instance dirigeante qui aura laissé 43 records du monde être battus sans que cela n'émeut plus personne. Bien entendu, les meilleurs nageurs du monde ont brillé comme Michael Phelps, cinq médailles d'or, Britta Steffen qui réalise le même doublé qu'à Pékin sur 50 et 100m nage libre ou encore le Brésilien Cesar Cielo qui est devenu le meilleur sprinteur de la planète. Même l'équipe de France aura été fidèle à son objectif initial de six médailles. Les Bleus, sans titre majeur, auront brillé par intermittence même si les nageuses françaises manquent clairement de locomotive. Le rideau qui tombe sur la capitale italienne a quoiqu'il en soit quelque chose de reposant. La journée de dimanche aura apporté son lot de records du monde mais sans générer une vraie passion débordante. Récit d'une journée ordinaire au Foro Italico. 50m dos hommes : En battant deux fois le record de France en séries et en demie, on attendait beaucoup de Camille Lacourt. Trop peut être pour sa première finale mondiale. Le Français s'est crispé en fin de course pour prendre finalement la 5e place assez loin du recordman du monde Liam Tancock (2461 contre 2404). Je n'avais rien à perdre. C'était une belle finale, je me suis régalé. Une médaille aurait été la cerise sur le gâteau. J'ai manqué de force et d'un peu de métier, avouait le Narbonnais. 50m brasse dames : Sans doute l'une des finales les plus serrées de ces Mondiaux. Amanda Reason, la Canadienne de 15 ans, recordwoman du monde avant Rome, n'a pu faire mieux que 7e d'une finale où la talentueuse Yuliya Efimova (17 ans) a gagné à la touche (3009, record du monde, contre 3011 pour Rebecca Soni). 400m 4 nages hommes : En l'absence de Michael Phelps, Ryan Lochte a glané le sixième titre mondial de sa carrière. Facile durant 380 mètres, il aura fini totalement épuisé et a deux doigts de perdre son titre. Je ne pensais pas que cela allait faire aussi mal. Ne me parlez pas des derniers 150 mètres, ils font mal. Quand j'ai touché pour passer au crawl, j'ai vu que j'avais une longueur d'avance mais c'était difficile, avouait l'homme à l'appareil dentaire de très bon goût. 50m nage libre dames : On a beaucoup parlé de Cesar Cielo chez les hommes, Britta Steffen est son équivalent chez les femmes. Mieux même, l'Allemande réalise la performance de faire le doublé sur 50 et 100m nage libre comme à Pékin. En l'espace de quelques mois, la nageuse de Schwedt ne cesse de progresser à 26 ans. J'ai encore eu des sensations fantastiques. Je nage pour le plaisir et tout cela se ressent dans l'eau, a-t-elle reconnu. 1500m hommes : Deuxième sur 800m nage libre, le Tunisien Oussama Mellouli a apporté la première médaille d'or de l'histoire à son pays. Titré à Pékin sur la même distance, Mellouli aura écoeuré tour à tour Zhang, champion du monde du 800m avant de prendre le meilleur sur le Canadien Cochrane, seul nageur capable de le suivre 750 mètres. En signant le 2e temps de l'histoire en 14'3728, l'ancien nageur contrôlé positif aux amphétamines en 2007 ne cachait pas sa joie : C'est un titre personnel mais aussi collectif. Je le dédie à mon pays et j'espère encore prouver longtemps que je peux nager au sommet. 400m 4 nages dames : Premier titre mondial pour la talentueuse Katinka Hosszu. Il faudra retenir le nom de cette Hongroise qui aura battu Kirsty Coventry et surtout Stéphanie Rice dans les règles de l'art. J'avais surtout envie de faire ma course sans me soucier des autres et j'ai parfaitement réussi. Je pensais que Rice serait plus dangereuse mais je suis évidemment heureuse, avouait la jeune Hongroise (20 ans). 400m 4 nages : Le quatuor Stravius-Duboscq-Lefert-Bernard aura fait le maximum. La 5e place avec un record de France en 3'2973 aura confirmé que ce relais ne manquait pas de classe surtout quand Alain Bernard nage en 4626 (4646 pour lui lors du 4x100m). Mais le départ timoré de Benjamin Stravius a plombé les chances de médaille française. Du côté des Américains, pas de souci. Peirsol-Shanteau-Phelps-Walters ont signé un nouveau record du monde en 3'2728 alors que le meilleur nageur du monde glanait le 20e titre mondial de sa carrière

Comme tout l'année, le Nouvel hôtel ** sera ouvert pour ceux qui recherche un hébergement pour Le CHAMPIONNAT de natation.

Le Nouvel Hôtel ** vous accueille dans un cadre chaleureux, une ambiance conviviale et familiale.

Le restaurant (cuisine traditionnelle en demi-pension) est réservé à notre clientèle.

Clap de fin pour Metella Eurosport - mar, 03 nov 12:44:00 2009 Buzzer ! Après Laure Manaudou et Esther Baron, Malia Metella met fin à sa carrière sportive à l'âge de 27 ans. Le sourire de la natation française quitte les piscines avec une médaille olympique, une médaille mondiale et trois titres européens comme palmarès d'une carrière bien remplie. 2404 SWIMMING itw_malia_metella - 0 Plus d'infos * Manaudou : J'arrête La natation française a perdu sa deuxième sirène. Quelques semaines après Laure Manaudou, Malia Metella a décidé de mettre un terme à sa carrière sportive à 27 ans. Son sourire ne viendra plus iradier les bassins, sa bonne humeur communicative non plus. Après avoir décroché l'argent olympique sur 50m nage à Athènes, l'or par trois fois aux championnats d'Europe (100m, 4x100m et 4x100m 4 nages) et l'argent au Mondiaux de 2005, la Guyanaise aura révolutionné le sprint féminin. Evidemment, son aura et sa médiatisation n'auront pas eu l'équivalence de celles de Laure Manaudou ou Alain Bernard, mais elle aura su redorer l'image d'une natation française longtemps hors du coup. Son arrêt n'a finalement rien de surprenant. La lassitude légitime liée à un sport très exigeant l'avait déjà conduit à baisser de pied ces derniers mois. C'est une décision mûrement réfléchie qui n'a rien à voir avec un coup de tête. Je n'avais plus envie de me mettre à l'eau, plus envie de nager. Je ne voulais pas accumuler des années sans résultat alors que ce sport demande énormément de travail, a-t-elle avoué sans chercher de fausses excuses. Quand on donne tout à son sport, on ne peut pas avoir de regrets, poursuit-elle. Après Laure Manaudou, Esther Baron et désormais Malia Metella, la natation féminine va devoir se découvrir de nouveaux talents. Place désormais à Camille Muffat, Ophélie-Cyrielle Etienne, Joanne Andraca ou encore aux plus jeunes comme Camille Radou, Margaux Fabre et Mélanie Henique de venir prendre la relève d'une nageuse qui aura marqué de son empreinte la nage française.Water polo world league : France - Monténégro - Le 1er match de la World League 2010 aura lieu à Bordeaux le mardi 17 novembre. Ne manquez pas la France contre le Monténégro, tenant du titre. L' Equipe de France qui a été placée dans le même groupe que l'Allemagne, l'Italie et le Monténégro dans cette World League 2010, est une équipe en pleine restructuration. Téléchargez le dossier de presse pour obtenir toutes les informations. ... Fédération Française de Natation Mardi 3 Novembre 2009 - 20:04 La championne du sprint, Malia METELLA met fin à sa carrière - Un arrêt de carrière mûrement réfléchi : Depuis les championnats du monde de Rome et malgré les propositions qui lui ont été faites pour s'entraîner dans des conditions satisfaisantes (continuer au Lagardère Paris Racing avec Frédéric Vergnoux, les soutiens de ses partenaires et de la Fédération), Malia n'a pas souhaité se remettre à l'eau par manque d'envie tout simplement. Son désir aujourd'hui est de passer à autre chose, mais cette fois‐ci sur le plan professionnel. lire la suite dans la rubrique média. ... Fédération Française de Natation Jeudi 29 Octobre 2009 - 14:16 Dossier de presse de rentrée - Découvrez toutes les informations de la FFN pour la saison 2009/2010 : les objectifs, les grandes échéances, les secteurs d'activités, la nuit de l'eau... Téléchargez également les critères de sélection des prochains championnats. ... Natation Mercredi 14 Octobre 2009 - 19:54 Communiqué de presse et accréditation pour Chartres - A quatre jours seulement des championnats d'Europe d'Istanbul (10 au 13 décembre), Chartres aura le plaisir d'accueillir, dans son tout nouveau complexe nautique, les leaders de la natation française pour les championnats de France 25 mètres. Téléchargez le communiqué de presse ainsi que le formulaire d'accréditation... ... Fédération Française de Natation Vendredi 18 Septembre 2009 - 09:20 Communiqué de presse Laure Manaudou - La Fédération Française de Natation comprend le choix de Laure Manaudou de ne pas reprendre sa carrière sportive. Son temps d'arrêt suite au Jeux Olympiques de Pékin, sans pression et objectifs sportifs a favorisé un nouvel épanouissement, cette période de repos et de réflexion permettant de poser sereinement ses motivations réelles et personnelles dans la conduite de sa vie. A cet égard, un communiqué de presse de la FFN est disponible en téléchargement.

Saint-Raphaël

Stade nautique de Saint-Raphaël

Stade nautique de Saint-Raphaël

Stade nautique de Saint-Raphaël